AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur le forum
Ouverture le 01/09/14 - Nous avons 6 mois !
Inscrivez vous !
On vous aime déjà... Et on ne demande qu'à avoir de nouveaux copains !
Troisième intrigue
elle arrive bientôt...

Partagez | 
 

 “I would rather walk with a friend in the dark, than alone in the light.” - Helen Keller

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

∆ Irlandais ∆
Lyra O'Donnel
avatar

∆ Irlandais ∆
Messages : 35
Diamants : 1477
Date d'inscription : 31/12/2014


Personnage
Achats:
Boite à RP:
récompenses de quêtes:

MessageSujet: “I would rather walk with a friend in the dark, than alone in the light.” - Helen Keller   Ven 16 Jan - 14:35


     
Lyra O'Donnel

     (c) crédit


     
ft. Georgie Henley


     
Salut à toi, je m'appelle Lyra mais tout le monde me surnomme Lyli ou la Renarde et je suis né(e) le 1 Avril, dans Dublin. Si tu sais compter j'ai donc 18 ans et je suis de nationalité irlandaise. Aujourd'hui, je travaille en tant que experte en explosifs. Tu veux savoir un secret ? Dans la vie je suis heterosexulle et je suis actuellement célibataire


     
Mon histoire

Version longue : Des voix, des ombres, un claquement de porte, des sanglots étouffés. Malgré le fait que tu sois un simple bébé, tu écoutes sans comprendre ce qu’il se passe. Ta maman te pose un dernier bisou sur le front, avant de te dire qu’elle aurait aimé de garder, ne pas te laisser, mais que tu aurais une meilleure vie là où tu te trouvais. Abandonnée, délaissée tu l’es. Un homme, ton père surement frappe à la porte avant de te laisser sur le perron. Sans lettre, sans rien tu es simplement enveloppée d’un drap, ils comprendront pourquoi on t’as déposée, ils ont l’habitude de recevoir des nouveaux nés. Au fur et à mesure que la silhouette de tes parents s’amincit dans le paysage tu commence à pleurer. C’est à ce moment même qu’une porte s’ouvrit sur toi, la porte de ta nouvelle vie…


Quelques années plus tard…

Tu regardes l’horloge, il te reste une demi-heure de cours.  Une larme s’écoula sur ta joue, tu savais ce qui allait se passer à la fin de ce cours. Derrière toi deux personne gloussait en disant ton nom. Tu recevais un morceau de papier mâché dans le coup.  Je me retournais, un garçon me regarda en mimant le mot « argent » sur ses lèvres. Tu savais de quoi il parlait, c’était le jour de ton anniversaire, le jour ou l’orphelinat te donnait un peu d’argent. Mais ce n’est pas toi qui en profitais, c’était tes petits camarades charmant qui ne cessaient de t’harceler depuis l’âge de tes six ans. Cela faisait maintenant deux ans que tu te faisais malmener de la sorte. Tu sèches tes larmes. Non ça ne durerait pas une année en plus, tu ne te laisserais pas marcher sur les pieds. La sonnerie retentit, tu avais déjà préparé quasiment toutes tes affaires pour pouvoir filer dans ta chambre, avant de te faire rattraper. La chance semble te sourire, aucun de tes « colocataires » ne se trouvait sur place  Tu réunissais toutes tes affaires, ce qui n’incluait pas énormément de chose. Quelques habits, toutes la nourriture qui se trouvait dans sous ton oreiller – ce qui ne regroupe que une barre chocolatée, et de l’eau -. Tu prenais ton sac d’école pour vider tout son contenu sur le sol avant de le remplir de ce que tu avais acquis et de prendre l’enveloppe d’argent qui avait été glissée dans ton casier. C’est le moment idéal pour partir, tout le monde est à la corvée de nettoyage et l’appel doit venir de commencer. Mais quand tu sors de la pièce tu te retrouve en face de tes harceleurs. Un brun de taille moyenne, costaud et rondouillet et une blonde à face de rat te bloquaient contre la porte.

- Salut la naine ! Je crois bien que c’est ton anniversaire, tu n’aurais pas un petit quelque chose pour nous ?

- Oui je pense bien avoir quelque chose…


Il se montra suspicieux, ce serait bien la première fois que tu te montrais aussi coopérative. Mais la seule chose qu’il sembla recevoir de ta part fut un coup « délicat » dans l’entrejambe dont il risquait de se rappeler.  La blonde à face de rat fut prise tellement au dépourvu par ton geste envers son ami, que cela te laissa une occasion de partir en courant sans avoir personne qui te collait au basket. Tu y avais réfléchi depuis quelques temps sans y penser, tu avais réalisé ce plan de fugue sans vraiment vouloir le réaliser pour que le jour venu, tu puisses le faire sans encombre, et ce jour venu était celui de ton anniversaire. Personne ne surveillait les entrées à cette heure là, pas grand monde ne surveillait les allées et venues habituellement. Donc tu pars de cet enfer. Le toi que tu as eu au-dessus de toi pendant huit ans. Pas de larmes, rien, tu seras mieux où tu es.

Au début cela n’a pas été facile, Lyra a pensé plusieurs fois à retourner à l’orphelinat, mais elle ne pouvait pas, elle ne voulait pas. Elle préférait encore vivre ici, loin de tous ses anciens problèmes.



Quelques semaines plus tard…


Tu vis dans la rue depuis un petit mois, ayant épuisé le peu d’argent qu’il te restait, tu devais survivre en volant. Discrète, tes petites mains passaient par tout sans que personne n’ait aucun doute. Tu volais juste assez d’argent pour t’acheter de nouveaux sous-vêtements et de la nourriture. Un jour pendant que tu volais, quelqu’un te surprit la main dans le sac. Tu étais en train de lui voler son portefeuille. Jeune, brun, il t’attrapa le bras avant que tu essaie de t’enfuir et te regarda d’un air sévère. Tu ne sais pas comment ni pourquoi, mais un groupe d’enfant arriva à ce moment là. Ils bousculèrent le monsieur, qui te retenait par le bras, et le fit te relâcher. Par instinct tu suivis le groupe…

Ce groupe que Lyra suivi, lors d’une de ses première semaines seule dans la rue, se trouva être un groupe de jeune pickpocket d’une petite dizaine en ville. Elle se fit bien accueillir, et elle y trouva une sorte de «famille», même si elle savait qu’au final ce serait toujours chacun pour sa peau. Il lui on proposé de rester, de lui apprendre à être encore plus minutieuse et discrète. Petit à petit sa technique s’affina. La rendant une des plus grandes pickpockets de son gang. Mais elle a du faire la cérémonie des uns an. Vous voyez le clan ne vous viens en aide que quand vous vous êtes mis en danger pour la première fois, et au bout d’un an ils estiment que tu peux réparer ton erreur et voler un militaire, les personnes les plus difficile à dérober. Lyra devrait se confronter une nouvelle fois au jeune brun qui avait failli l’arrêter.

C’était le Jour J, le jour où ton petit « gang » t’accepterais officiellement ou non. On te l’avais dit, cette fois pas de sauvetage,  tu n’es plus une novice. Tu fis une grosse embrassade à la plus proche amie que tu t’étais faite durant cette année. Celle avec qui tu as partagé un sac de couchage durant l’hiver, celle avec qui tu as fait les quatre cents coups aux passants. Elle te sourit, si tu ratais cette exercice tu ne la verrais surement plus jamais. Tu essayais donc de te la visualiser le plus clairement possible dans ta tête en fermant les yeux avant de la lâcher.  Tu ne l’oublieras pas quoi qu’il arrive tu lui promet. Tu jettes un dernier regard à ton groupe, et à son chef, votre ainé qui t’indique d’y aller. Tu savais quoi faire devais juste piquer le portefeuille d’un militaire. Ça irait comme sur des roulettes. Opérant comme d’habitude, je bousculais ma cible tout en prenant son portefeuille dans sa poche, avant de m’excuser et de partir. Mais malgré cette année pendant laquelle tu visualisais ta réussite de ce test, l’officier t’attrapa le bras… Il se retourna, jeune brun… Mais c’était la même personne que la dernière fois.

- Ah comme on se retrouve, je vais pas te laisser partir avec mon portefeuille cette fois, car il se trouve que le dicton dit jamais deux sans trois.  Ne pense pas que cette horde de gamins va m’empêcher de t’amener avec moi, Renarde.

Tu n’avais pas envie de parler, malgré le fait que tu te débattes il restait plus fort que toi. Tu cherchais tu soutiens du coin de l’œil mais tes amis sont déjà partis.  


- Arrête de gigoter, je ne te veux aucun mal, j’aimerais juste que tu ne te fasses pas attraper par la mauvaise personne la prochaine fois.

- C’est ça et tu va me dire que l’Irlande et l’Angleterre ont cessé de se faire la guerre ?

Mais il lui a dit la vérité ce jour là, il l’a prise sous son aile, malgré le faite qu’elle soit réticente au début, il l’a entrainé toute sa jeunesse, lui a appris énormément de chose, elle devint utile dans l’armée quand on avait besoin de quelqu’un de petit pour faire quelques choses, petit à petit elle su mettre ses talents de pickpockets à profits pour aider l’armée. Elle a essayé de s’échapper une fois pour rejoindre ses amis, mais il lui a fait rendre compte que sa nouvelle vie serait bien mieux que l’ancienne Elle a appris à le connaître, elle l’aime bien, mais ça il ne faut surtout pas lui dire, il de doit pas le savoir, cela le rendrait trop fier. Elle est rentrée dans la brigade spéciale de Mordred (car oui c’est bizarre mais c’est son nom) le 1er Avril dernier en tant que experte en explosifs en tous genre. Elle pouvait désamorcer une bombe en moins de 10 secondes en ayant les yeux fermés. Mais attention elle sait aussi très bien les faire exploser… Et c’est souvent cela le problème.



     


Dernière édition par Lyra O'Donnel le Sam 17 Jan - 0:53, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

∆ Irlandais ∆
Lyra O'Donnel
avatar

∆ Irlandais ∆
Messages : 35
Diamants : 1477
Date d'inscription : 31/12/2014


Personnage
Achats:
Boite à RP:
récompenses de quêtes:

MessageSujet: Re: “I would rather walk with a friend in the dark, than alone in the light.” - Helen Keller   Ven 16 Jan - 14:36


   
Liens Masculins

               
 
Mordred O'Hagan
Chamailleries, bêtises, prises de gueules. C'est le quotidien de ces deux jeunes. Mordred l'a tirée d'une éternelle vie de voleuse, la faisant se sentir utile pour une des seules fois de son existence. Ces deux là s'adorent, ils ne peuvent pas s'imaginer ne pas être ensemble, même si ils ne se le disent pas. Mordred doit souvent couvrir les bêtises de la jeune Lyra, malgré le fait qu'elle ai vécu quelques temps sous l'influence de l'armée. Il ne comprend pas comment elle peut avoir un aussi grand potentiel de conneries dans un aussi petit corps... Elle en revanche le trouve beaucoup trop autoritaire pour son age. Pour elle ce serait presque un père et un grand frère réunit dans une même personne
- Liens à ajouter : -
               


   

   
Liens Féminins

               
 
Elaine Pendragon
Jalousie est le mot d'ordre dans la relation de ces deux jeunes femmes qui doivent au désarroi de chacune se partager un même homme. Petit à petit une amitié d'origine inconnue s'installa entre les deux jeunes femmes, qui ne cessèrent pas pour autant de se chamailler devant les autres personnes, de peur de montrer qu'elles s'appréciaient. En revanche quand personne n'est là pour regarder, malgré si quelques piques fusent toujours dans la pièce, elle deviennent copines comme cochon.
- Liens à ajouter : -
   


Dernière édition par Lyra O'Donnel le Ven 16 Jan - 15:41, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

∆ Irlandais ∆
Lyra O'Donnel
avatar

∆ Irlandais ∆
Messages : 35
Diamants : 1477
Date d'inscription : 31/12/2014


Personnage
Achats:
Boite à RP:
récompenses de quêtes:

MessageSujet: Re: “I would rather walk with a friend in the dark, than alone in the light.” - Helen Keller   Ven 16 Jan - 14:36


     
mes topics


     
Topics en cours

   Rien pour le moment :( c'est une horreur ! Aidez moi à changer ça !

   


     
Topics terminés



     
Revenir en haut Aller en bas

✴ Grand Sorcier ✴
Viviane du Lac
avatar

✴ Grand Sorcier ✴

Messages : 135
Diamants : 2067
Date d'inscription : 31/08/2014
Localisation : Dublin
Métier : Grand Sorcier


Personnage
Achats:
Boite à RP: Tu lances ?
récompenses de quêtes:

MessageSujet: Re: “I would rather walk with a friend in the dark, than alone in the light.” - Helen Keller   Ven 16 Jan - 16:55

moi moi moi ! j'vais à moitié tuer ton super pote x)

_________________

Viviane du Lac
“Quelques fois, une simple erreur peut ruiner la vie de centaines de personnes... quelques fois, un simple mot peut ruine une vie.”
Revenir en haut Aller en bas

∆ Irlandais ∆
Mordred O'Hagan
avatar

∆ Irlandais ∆

Messages : 69
Diamants : 1797
Date d'inscription : 30/08/2014
Localisation : Camp militaire
Métier : Tireur d'élite - Chef de brigade spéciale


Personnage
Achats:
Boite à RP: Je lance !
récompenses de quêtes:

MessageSujet: Re: “I would rather walk with a friend in the dark, than alone in the light.” - Helen Keller   Ven 16 Jan - 19:13

Je veux bien un sujet avec toi, petite renarde ♥
Par contre ce sera un FlashBack si tu veux bien, parce que comme Viviane vient de te le dire, actuellement Mordred est un chouilla préoccupé par ses propres ennuis XD

_________________
Mordred O'Hagan
Les cordes sensibles de la mémoire vibreront dès qu’on les touchera, elles raisonneront au contact de ce qu’il y a de meilleur en nous. ∞
Revenir en haut Aller en bas

∆ Irlandais ∆
Lyra O'Donnel
avatar

∆ Irlandais ∆
Messages : 35
Diamants : 1477
Date d'inscription : 31/12/2014


Personnage
Achats:
Boite à RP:
récompenses de quêtes:

MessageSujet: Re: “I would rather walk with a friend in the dark, than alone in the light.” - Helen Keller   Sam 17 Jan - 0:45

Viviane : Tu l'amoches pas trop hein ? Sinon tu as une idée de lien ? Si j'ai bien compris c'est toi qui va tenter de tuer Mordred ou tu n'aura pas fait exprès ? Je suis confuse :shy:

Mordred : Oh oui ce serait cool ! Moi je verrais bien un sujet quelques temps après que tu l'ai "adoptée". Tu lui apprendrai plein de choses utiles sur le camp militaire. Je sais pas quoi comme chose utiles xD Mais des trucs militaires... :15:

Revenir en haut Aller en bas

∆ Irlandais ∆
Mordred O'Hagan
avatar

∆ Irlandais ∆

Messages : 69
Diamants : 1797
Date d'inscription : 30/08/2014
Localisation : Camp militaire
Métier : Tireur d'élite - Chef de brigade spéciale


Personnage
Achats:
Boite à RP: Je lance !
récompenses de quêtes:

MessageSujet: Re: “I would rather walk with a friend in the dark, than alone in the light.” - Helen Keller   Mer 28 Jan - 18:07

Houla, j'étais certaine d'avoir répondu sur ce sujet °°
Excuse moi, des fois je lis des trucs sur mon tel, je me dis que je répondrai plus tard parce que c'est plus simple sur le PC... Et j'oublie /pan/
Du coup oui, bien entendu, ça me tente ! Si tu veux Mordred pourrait apprendre à Lyra comment tirer ♥

_________________
Mordred O'Hagan
Les cordes sensibles de la mémoire vibreront dès qu’on les touchera, elles raisonneront au contact de ce qu’il y a de meilleur en nous. ∞
Revenir en haut Aller en bas

∆ Irlandais ∆
Lyra O'Donnel
avatar

∆ Irlandais ∆
Messages : 35
Diamants : 1477
Date d'inscription : 31/12/2014


Personnage
Achats:
Boite à RP:
récompenses de quêtes:

MessageSujet: Re: “I would rather walk with a friend in the dark, than alone in the light.” - Helen Keller   Ven 30 Jan - 16:00

Mordred : C'est pas grave, ça m'arrive aussi... Ce serait parfait ! Je te laisse faire l'intro ou je la fais ?
Revenir en haut Aller en bas

∆ Irlandais ∆
Mordred O'Hagan
avatar

∆ Irlandais ∆

Messages : 69
Diamants : 1797
Date d'inscription : 30/08/2014
Localisation : Camp militaire
Métier : Tireur d'élite - Chef de brigade spéciale


Personnage
Achats:
Boite à RP: Je lance !
récompenses de quêtes:

MessageSujet: Re: “I would rather walk with a friend in the dark, than alone in the light.” - Helen Keller   Ven 30 Jan - 17:27

Je veux bien que tu t'en charges pour cette fois, j'ai quelques soucis de santé à régler ^^

_________________
Mordred O'Hagan
Les cordes sensibles de la mémoire vibreront dès qu’on les touchera, elles raisonneront au contact de ce qu’il y a de meilleur en nous. ∞
Revenir en haut Aller en bas

∆ Irlandais ∆
Lyra O'Donnel
avatar

∆ Irlandais ∆
Messages : 35
Diamants : 1477
Date d'inscription : 31/12/2014


Personnage
Achats:
Boite à RP:
récompenses de quêtes:

MessageSujet: Re: “I would rather walk with a friend in the dark, than alone in the light.” - Helen Keller   Sam 31 Jan - 16:29

Mordred : Ah merde... J'espère que c'est pas trop grave ! Je m'en occupe avec plaisir.
Revenir en haut Aller en bas

∆ Irlandais ∆
Mordred O'Hagan
avatar

∆ Irlandais ∆

Messages : 69
Diamants : 1797
Date d'inscription : 30/08/2014
Localisation : Camp militaire
Métier : Tireur d'élite - Chef de brigade spéciale


Personnage
Achats:
Boite à RP: Je lance !
récompenses de quêtes:

MessageSujet: Re: “I would rather walk with a friend in the dark, than alone in the light.” - Helen Keller   Jeu 19 Mar - 17:07

Houla houla ! Heureusement que Louha m'a rappelé que tu avais posté notre rp, je n'avais pas du tout remarqué ! Du coup je viens de te répondre ^^'

http://pendragon.jdrforum.com/t208-i-love-and-loathe-you-just-like-a-brother-flashback

Ne t'inquiète pas, ce post est un peu long parce que je voulais situer le personnage. Les suivants seront de la même taille que les tiens à peu près ;) Encore désolé pour le retard T__T

_________________
Mordred O'Hagan
Les cordes sensibles de la mémoire vibreront dès qu’on les touchera, elles raisonneront au contact de ce qu’il y a de meilleur en nous. ∞
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: “I would rather walk with a friend in the dark, than alone in the light.” - Helen Keller   

Revenir en haut Aller en bas
 

“I would rather walk with a friend in the dark, than alone in the light.” - Helen Keller

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» « Walking with a friend in the dark is better than walking alone in the light. »
» I've never been one to walk alone, I've always been scared to try. [May]
» Goodbye my old friend...
» 05. I walk this empty street, on the boulevard of Broken Dreams (Leah & Sarah)
» Hey my friend [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Legende Pendragon :: Vos liens-